Son origine serait celtique. Gargantua, de la famille des géants, faisait des enjambées parfois longues de plusieurs kilomètres et ses sabots nous le prouvent. Allez du côté de Châteauneuf de Randon, vous y trouverez son soulier gauche, et son sabot droit au sommet du Signal de Randon (Rieutort de Randon).

gargantua

A Quézac et aux Bondons, par deux fois il a secoué ses sabots lourds de boue calcaire après les labours. A Quézac, on y cultiva des lentilles et aux Bondons, il a donné naissance à deux belles collines arrondies, qui dominent fièrement un vaste paysage d'herbe rase. Ce géant aidait la population dans les travaux et d'un revers de main il défrichait de bois pour une pauvre veuve. en raison de sa taille, celle ci en avait une provision pour 7 ans ! Gargantua jouait également avec les petits pâtres au lancer du palet.

On retrouve quelques palets du géant au Méjean et au Thort au Sud de Langogne. Dans les Gorges du Tarn, un soir, que la nuit le surprit et que la faim le tenaillait, il détacha une étoile du ciel qu'il plaça au sommet du Roc Aiguille. Là, il pêcha "à la luminade" construisant un barrage avec de gros rochers et balaya de sa main le fond de la rivière jusqu'au dernier poisson. Les hommes ont laissé ce barrage trop colossal pour être détruit mais vous pouvez le voir au Pas de Soucy. Il semblait avoir une préférence pour la région de Langogne au Nord-est de la Lozère. Ses traces y sont multiples et son souvenir fut longtemps fêté en promenant l’effigie du géant dans le village.