Pont du DiableLa légende raconte que les jeunes hommes et femmes du village de Thueyts désirant assouvir leurs passions amoureuses à l'abri des regards de l'autre coté de la rivière, le diable accepte de construire cette arche, à la condition d'obtenir la première âme qui traverserait le pont.

Les habitants acceptent mais trompent le diable en faisant traverser un chat en première position.

Durant cette construction le diable en profite pour étendre son emprise sur le gouffre et les rives.

Aujourd'hui encore, lorsque la nuit tombe sur Le Pont du Diable, on entend les lamentations des âmes des villageois restées prisonnières du diable.