Pour beaucoup, la signification du mot est obscure. II représente pèle mêle les adeptes de différentes communautés religieuses qui, par des raccourcis intellectuels empreints de méconnaissance, sont bien souvent qualifiées de sectes.

Pour mieux comprendre le présent, il est parfois utile de faire un petit retour en arrière. Sur ce sujet, il faut remonter vers 1818, époque où apparaît en Suisse romande un mouvement de contestation religieuse. Très vite alors, le mot "momier" servit à désigner ces protestants dissidents dans le canton de Vaud et à Genève. On donna le nom de "réveil" à ce mouvement qui s'étendit rapidement dans les régions protestantes de langue française.

L'église réformée de Haute Loire, qui avait son siège à Saint Voy (Le Mazet St Voy, aujourd'hui), ne fut pas épargnée. Le schisme qui en découla, avec la création de ce qui deviendra "I'Eglise Libre du Riou", est une période clé qu'il convient de bien connaître pour comprendre la série de divisions religieuses qui apparurent plus tard.

Ce livre se donne donc pour but de retourner aux sources des faits, à l'origine des mots, pour saisir le plus objectivement possible, notre quotidien.

Auteur : Christian Maillebouis Autre source : Ici