On sait que le nom de cette croix noire désigne très souvent un monument élevé pendant ou à la suite d’une épidémie de peste.

On peut valablement en déduire, qu’à Chadron, il en fut ainsi et que la grotte servant de refuge, la croix désignait une limite, marquait une sépulture ou consignait un témoignage de gratitude. »

Cette croix était stockée dans le grenier de la mairie depuis quelques années.

Par la volonté de quelques conseillers municipaux, elle est à nouveau en place.

Extraits de l’ouvrage de Jean Chaize « Croix monumentales en Haute-Loire »(2001)